Matthieu 14

1 En ce temps-là, Hérode le tétrarque ouït parler de la renommée de Jésus;
2 et il dit à ses serviteurs: C'est Jean le baptiseur; il est ressuscité des morts, et c'est pourquoi les miracles s'opèrent par lui.
3 Car Hérode, ayant fait prendre Jean, l'avait fait lier et mettre en prison, à cause d'Hérodias, la femme de Philippe son frère;
4 car Jean lui disait: Il ne t'est pas permis de l'avoir.
5 Et tout en ayant le désir de le faire mourir, il craignait la foule, parce qu'ils le tenaient pour prophète.
6 Mais lorsqu'on célébrait l'anniversaire de la naissance d'Hérode, la fille d'Hérodias dansa devant tous, et plut à Hérode:
7 sur quoi il lui promit avec serment de lui donner tout ce qu'elle demanderait.
8 Et elle, poussée par sa mère: Donne-moi ici, dit-elle, dans un plat, la tête de Jean le baptiseur.
9 Et le roi en fut affligé; mais, à cause des serments et de ceux qui étaient à table avec lui, il donna l'ordre qu'on la lui donnât.
10 Et il envoya décapiter Jean dans la prison.
11 Et sa tête fut apportée dans un plat et donnée à la jeune fille; et elle la porta à sa mère.
12 Et ses disciples vinrent et enlevèrent le corps et l'ensevelirent; et s'en allant, ils rapportèrent à Jésus ce qui était arrivé.
13 Et Jésus, l'ayant entendu, se retira de là dans une nacelle en un lieu désert, à l'écart; et les foules, l'ayant appris, le suivirent à pied, des différentes villes.
14 Et étant sorti, il vit une grande foule; et il fut ému de compassion envers eux, et il guérit leurs infirmes.
15 Et le soir étant venu, ses disciples vinrent à lui, disant: Le lieu est désert, et l'heure est déjà passée; renvoie les foules, afin qu'elles s'en aillent aux villages et qu'elles s'achètent des vivres.
16 Mais Jésus leur dit: Il n'est pas nécessaire qu'elles s'en aillent; vous, donnez-leur à manger.
17 Mais ils lui disent: Nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons.
18 Et il dit: Apportez-les-moi ici.
19 Et ayant donné l'ordre aux foules de s'asseoir sur l'herbe, ayant pris les cinq pains et les deux poissons, il regarda vers le ciel et bénit; et ayant rompu les pains, il les donna aux disciples, et les disciples aux foules.
20 Et ils mangèrent tous et furent rassasiés. Et ils ramassèrent, des morceaux qui étaient de reste, douze paniers pleins.
21 Or ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille hommes, outre les femmes et les enfants.
22 Et aussitôt il contraignit les disciples de monter dans la nacelle et de le précéder à l'autre rive, jusqu'à ce qu'il eût renvoyé les foules.
23 Et quand il eut renvoyé les foules, il monta sur une montagne à l'écart pour prier; et le soir étant venu, il était là seul.
24 Or la nacelle était déjà au milieu de la mer, battue par les vagues, car le vent était au contraire.
25 Et à la quatrième veille de la nuit, il s'en alla vers eux, marchant sur la mer.
26 Et les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés, disant: C'est un fantôme. Et ils crièrent de peur.
27 Mais Jésus leur parla aussitôt, disant: Ayez bon courage; c'est moi, n'ayez point de peur.
28 Et Pierre, lui répondant, dit: Seigneur, si c'est toi, commande-moi d'aller à toi sur les eaux.
29 Et il dit: Viens. Et Pierre, étant descendu de la nacelle, marcha sur les eaux pour aller à Jésus.
30 Mais voyant que le vent était fort, il eut peur; et comme il commençait à enfoncer, il s'écria, disant: Seigneur, sauve-moi!
31 Et aussitôt Jésus, étendant la main, le prit et lui dit: Homme de petite foi, pourquoi as-tu douté?
32 Et quand ils furent montés dans la nacelle, le vent tomba.
33 Et ceux qui étaient dans la nacelle vinrent et lui rendirent hommage, disant: Véritablement tu es le Fils de Dieu!
34 Et ayant passé à l'autre rive, ils vinrent dans la contrée de Génésareth.
35 Et les hommes de ce lieu-là, l'ayant reconnu, envoyèrent dans tout le pays d'alentour; et on lui apporta tous ceux qui se portaient mal;
36 et ils le priaient de les laisser toucher seulement le bord de sa robe: et tous ceux qui le touchèrent furent complètement guéris.